InsoliteNews

Bourget 2017 : ATR présente ses différentes cabines

Aujourd’hui s’ouvre la 52ème édition du Salon du Bourget. À cette occasion, nous avons visité le premier ATR 72-600 aux couleurs de la compagnie indienne low cost IndiGo, qui en a commandé au total une cinquantaine. Le constructeur franco-italien ATR, société détenue par Airbus Group, est spécialiste des avions courts-courriers effectuants des trajets d’une durée inférieure à une heure, sur des distances de 500-600 kilomètres.

Lancé en 2011, l’ATR 72-600 est le dernier né des générations ATR. Il est l’avion de type turbopropulseur le plus vendu au monde, face à son concurrent canadien, le Bombardier Dash-8 Q400. Son point fort : son faible coût économique et son aspect écologique.

La cabine Armonia, conçue par un designer italien, améliore considérablement l’expérience passager, notamment avec un éclairage LED et des coffres à bagages coulissants permettant une optimisation de l’espace. Les sièges, fins et en cuir, offre un confort plus agréable, l’espace pour les jambes est augmenté, grâce à une meilleure disposition de la tablette et de la pochette. Les sièges s’inclinent et disposent d’un crochet pour accrocher sa veste. La cabine Armonia est la cabine standard vendue à la majorité des clients d’ATR.

Mais le spécialiste des avions de ligne à hélices proposent d’autres sièges à ses clients, notamment ceux de l’entreprise française Expliseat, dont l’atout est la légèreté -4 kg par siège-, permettant aux transporteurs de réduire leurs coûts. Air Tahiti est la première compagnie a utilisé ces sièges.

Enfin, ATR propose depuis peu une nouvelle gamme de sièges Armonia, dits « Néoclassique », également plus légers.

  • Restez connectés et suivez en direct le Salon du Bourget sur notre fil Twitter et compte Instagram. À très vite pour de nouveaux articles sur le #PAS17 !
Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *