Compagnies aériennesNews

Après la carte Jeune, Hop! Air France lance sa carte Week-End

La compagnie régionale Hop!, filiale court-courrier d’Air France, a lancé mercredi 5 avril une nouvelle carte de réduction dédiée à sa clientèle loisirs. Quatre ans après son lancement, Hop! continue à innover pour parfaire son implantation sur un marché concurrencé par de nombreux autres modes de transport.

L’avion pour tous

Hop! l’a bien compris : le train, le covoiturage et les bus Macron sont des concurrents redoutables qu’il ne faut pas sous-estimer. Pour maintenir et développer sa présence sur le marché, la compagnie régionale d’Air France a adopté un état d’esprit : celui de rendre le transport aérien accessible à tous, et notamment à la clientèle loisirs. Cette démarche se traduit par le lancement de produits innovants tels que la carte Jeune en avril 2016. Une carte permettant aux 12-24 ans d’obtenir des réductions jusqu’à 30% sur quasiment tous les vols de la compagnie et de bénéficier d’avantages comme un bagage en soute gratuit, la possibilité de modifier ou d’annuler son vol, etc.

Forte de son succès, la carte Jeune s’est vendue à près de 47.000 exemplaires en moins d’un an. Confortée par cette réussite, Hop! a décidé de lancer ce mois-ci sa carte Week-End ciblant également le marché loisirs. Cette carte, vendue à 69 € TTC et valable un an, permet de bénéficier jusqu’à 25% de réduction sur plus de 60 lignes Hop! (hors Corse et lignes saisonnières). Encourageant ses clients à partir le temps d’un week-end, ces réductions s’appliquent uniquement si le voyageur passe la nuit du samedi au dimanche sur le lieu de destination.

La carte Jeune et la carte Week-End sont deux produits inspirés des cartes de réduction de la SNCF. Toutefois, c’est la première fois qu’une compagnie aérienne régionale considérée comme major permette à ses clients de voyager à bas coût alors que l’aérien reste malheureusement trop souvent perçu comme un moyen de transport dédié à une clientèle aisée. Par ses innovations, Hop! participe ainsi à sa démocratisation, seul rempart face à la concurrence des moyens de transport terrestres.

Carte de réduction : l’exemple de la carte Jeune

Cette infographie présente la différence de prix en terme de services équivalents avec et sans la carte Jeune. Avec la carte de réduction, le tarif proposé pour un aller-simple entre Paris Orly et Toulon/Hyères est de 52 €. Il comprend un bagage en soute de 23 kg ainsi que la possibilité d’annuler et modifier le vol.

Sans la carte de réduction, le tarif serait de 79 € (Basic +) pour prestation quasiment équivalente ; le tarif Basic à 59 € ne comprenant pas de bagage en soute ni l’option de modification, deux points fortes du tarif Jeune. Grâce à la carte de réduction, le client peut gagner dans ce cas 27 €. Un gain non négligeable et très avantageux lorsqu’on voyage fréquemment.

Hop! a le vent en poupe

En plus de ses nouveautés comme la carte Week-End et un nouveau partenariat avec le loueur de véhicules Hertz permettant aux clients de la compagnie de bénéficier jusqu’à 15% de réduction sur ses services, Hop! peut se réjouir de son bilan positif de l’année passée. Elle a transporté plus de 13 millions de passagers sur 18 millions de sièges disponibles ; un trafic stable mais en en amélioration de 1,5 point permettant d’atteindre un remplissage moyen de 72,5%.

Alain Malka, directeur général adjoint de Hop! Air France, en train de présenter le bilan 2016 de la compagnie

Parmi les autres succès de 2016, on compte bien sûr la carte Jeune, mais aussi le lancement d’une cinquième ligne Navette entre Paris Orly et Montpellier, dont l’offre a augmenté de 19% depuis son lancement en octobre. Plusieurs salons voyageurs ont aussi été rénovés et agrandis, notamment dans le Hall 2 de Paris Orly, mais aussi à Bordeaux et Montpellier.

Enfin, pour continuer dans cette dynamique positive, Hop! a choisi d’augmenter son offre de sièges pour l’été 2017, soit plus de 100.000 sièges par rapport à l’été précédent, en développant de nouvelles lignes saisonnières et en renforçant son offre vers la Corse.

Tags:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *